Sainte-Adresse (76) : Capitale Belge en 1914 – 18

A la suite de l’invasion allemande le 4 août et alors qu’une très grande partie du territoire national est occupée, le Gouvernement belge est contraint de prendre la décision de l’exil. En accord avec les Autorités françaises, c’est la ville de Sainte-Adresse qui est retenue pour l’accueillir. Située près du Havre, disposant d’édifices pouvant abriter… Poursuivre la lecture de Sainte-Adresse (76) : Capitale Belge en 1914 – 18

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Les Décorations du Lieutenant VINCENT René

CROIX DE GUERRE BELGE Elle est créée en octobre 1915 pour récompenser la bravoure des combattants belges ou étrangers. En juin 1916, son attribution est étendue aux sous-officiers, caporaux et soldats morts des suites de blessures reçues à l’ennemi et qui n’ont pas été récompensés par l’attribution d’un Ordre national. C’est une croix de bronze… Poursuivre la lecture de Les Décorations du Lieutenant VINCENT René

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Formation des soldats Belges en France

Pendant le premier conflit, des centres d’instruction militaire ont accueilli les soldats belges sur le sol français. Ainsi, 130 000 d’entre eux se sont déployés, en priorité dans deux régions françaises, en Normandie et en Picardie.  Octobre 1914, la Belgique est largement occupée par l’opposant allemand. Le pays ne veut pas baisser les bras, et… Poursuivre la lecture de Formation des soldats Belges en France

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Lieutenant VINCENT René

Né le à Fontainebleau Le 24 Juin 1909, engagé volontaire pour 5 ans à titre d’élève de l’Ecole Centrale de PARIS. 1909 – 1911 : Ecole d’Ingénieur de l’ECOLE CENTRALE DE PARIS; 1911 : Diplômé Ingénieur ECP Promotion 1911. 10 Octobre 1911 au 1er Octobre 1912 : Service actif au 19ème Régiment d’Artillerie de Campagne… Poursuivre la lecture de Lieutenant VINCENT René

Publié le
Catégorisé comme Non classé

L’Artillerie en 1914

En juillet 1914, la composition de l’artillerie fut la suivante :Service de l’artillerie :– 21 parcs d’artillerie de corps d’armée venant de la dissolution des directions,– 229 parcs d’artillerie de place– 4 compagnies d’ouvriers,– 86 sections d’ouvriers attachés aux régiments– des annexes et des établissements constructeurs ;Artillerie de campagne– 41 régiments d’artillerie de campagne divisionnaire… Poursuivre la lecture de L’Artillerie en 1914

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur WordPress. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis lancez-vous !

Publié le
Catégorisé comme Non classé